Refaire surface

Installation réalisée lors de la résidence DRAW au 100ecs, Paris 12è, été 2019


Les incendies ne sont pas lointains.

Le Var est le département le plus boisé de notre côte méditerranéenne.

En juillet 2017, puis à nouveau en octobre de la même année, un incendie détruit presque 2 000 hectares de forêt entre Bormes-Les-Mimosas et Brégançon.
C’est tout un écosystème caractéristique de la Méditerranée qui disparait en quelques heures : pins parasols, chênes, arbousiers, bruyères, cistes, myrtes, lentisques... sans compter la faune des tortues, vipères, biches, geais et sangliers qui périt inexorablement, incapable de s’enfuir.


Habituée à sillonner ces vallons depuis de nombreuses années, je documente depuis cette date la destruction et la renaissance de la Reine Jeanne, crique sauvage située en face de Porquerolles.

Refaire surface est un épisode de cette histoire, un portrait de la Reine Jeanne deux ans après l'incendie.

Mettant en scène la fragiliteé mais aussi la persistance de la nature, l’installation met en jeu notre rapport à la nature et à l’écoulement du temps. Avec l'utilisation du transfert, l’accent est mis sur la mémoire et donne place à l’aléatoire et à l’impermanence. Comme une image rétinienne, le dispositif révèle à nouveau le paysage, réduit à l’essentiel.





Acrylique sur toile, transferts photomécaniques sur papier, vidéo couleur avec son - 2019
Dimensions variables




















© AnneCommet - Legal notice