anne commet

Vit et travaille en région parisienne. Université Paris-Dauphine - Master 2 - Finance Université Paris-Sorbonne - Master 1 - Arts Plastiques

Télécharger le book (26 Mo)

Démarche

Anatomie du paysage

Avoir grandi dans la nature a décidé de mon rapport au monde et de mon besoin d’explorer le paysage. En représentant la beauté de la nature, je mets en jeu à la fois son impermanence et sa fragilité mais également sa persistance. C’est cette dualité que raconte également Lars Van Trier dans son film ‘Melancholia’. Il nous montre le spectacle merveilleux et fascinant d’une végétation omniprésente alors que l’approche d’une gigantesque planète présage la destruction de la Terre.

Le mode opératoire est toujours le même : arpenter des lieux familiers, les observer de façon répétitive et se souvenir d’eux. Ces paysages fixes, transposés en portrait, construisent une cartographie de territoires intimes. C’est aussi un moyen de raconter leur histoire : un chapitre retrace celle de la Reine Jeanne, crique sauvage totalement dévastée par le feu où la végétation réapparaît petit à petit des cendres et des arbres calcinés. Il y est question de destruction et de renaissance - une manière poétique de témoigner de l’état de la nature et de nous interpeler sur le rapport que nous entretenons avec elle. C’est ce que nous dit Wim Wenders, dans son film, ‘Jusqu’au bout du monde’, en mettant en scène un vieil aborigène qui chante l’histoire de l’endroit où il vit. L’enjeu de ce chant est de maintenir ce morceau de nature vivant et de cette façon, de préserver les hommes.

Renoncer à la figuration pour la couleur est un élément constitutif de mon identité créative. L’abstraction permet d’opérer une déconstruction de la réalité pour ne garder qu’un ensemble coloré qui fait appel à la sensation. Comme une image rétinienne, la couleur et le geste révèlent à nouveau le paysage, réduit à l’essentiel. Par ricochet entre technique, sujet et public, une intervention inclusive se met en marche.
Le regardeur devient acteur de la construction d’une réalité autre.

Expositions personnelles (sélection)

2017
  • Morphologie du paysage, Panorama - DRAC Normandie
2015
  • CODE COULEUR, Galerie Exit - Boulogne-Billancourt > info
2013
  • Airs, eaux et lieux, Collection de la Praye - Fareins, en Résonance avec la Biennale de Lyon
2012
  • Paysages antérieurs, Galerie Crous de Paris - Paris > info

Expositions collectives (sélection)

2018
  • BildKlang /KlangBild, Galerie Fenna Wehlau, - Munich / DE. Commissariat Eberhard Ross
  • De noeuds et d'étoile, Galerie Exit
  • Echangisme[s], Abstract Project - Paris
  • Floraisons, Galerie Zeuxis - Paris
2017
  • BildKlang /KlangBild, Kunstverein Unna - Unna / DE
  • We other..., Moulins de Villancourt - Grenoble. Commissariat Roland Orepuk
  • Black Box(es), Faux Mouvements - Metz. Commissariat Arvid Boecker
  • Château de la Veyrie - Bernin
  • Made in PAPER, Galerie Exit
  • Le bruit des forêts, Galerie Exit - La Celle Saint-Cloud >info
2016
  • Atelier La Fosse, Espace(s) de travail - Marseille
2015
  • ALL are GUESTS, Galerie Exit > info
  • La mer, la mer toujours recommencée, Galerie Lionelle Courbet - Paris > info
2014
  • Galerie Nationale des Beaux Arts - Pékin / CH
  • Le bleu de l'été, Galerie Lionelle Courbet - Paris
2013
  • Pavillon Cvijeta Zuzoric - Belgrade / SR
2012
  • Parcours italien, Galerie Zamenhof - Milan, Lecce, Venise / IT
  • Salon des Réalités Nouvelles - Paris
2011
2010

Prix & distinctions

2018
  • Commande Vinci Immobilier "1 immeuble, 1 oeuvre" - haut patronage Ministère de la Culture
2017
  • Premier prix peinture, Les Passerelles
2012
  • Prix Marin de la critique du salon des Réalités Nouvelles

Publications

2018
  • Le Bureau des Légendes, saison 3, série Canal +
2015
  • La Gazette de Drouot, Des artistes en leur monde, volume 4 Marie-Paule Nègre et Claudine Boni > PDF
2012
  • AZART, #59, Subtiles vibrations chromatiques nov/déc 2012 - Subtiles vibrations chromatiques > PDF
2010
  • Connaissances des Arts, #687, nov. 2010